Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Children of Mamoridou
  • : Children of Mamoridou est un projet d'alphabétisation d'une école primaire dans le Sud de la Guinée-Conakry à Mamoridou, El Hadj Filani Mamadi Camara.
  • Contact

Profil

  • lizaleyla
  • Liza Leyla est traductrice et auteure multilingue, elle est membre de la presse mondiale et collabore à diverses revues. Elle est marraine d'une école primaire à Mamoridou dans la préfecture de Beyla
  • Liza Leyla est traductrice et auteure multilingue, elle est membre de la presse mondiale et collabore à diverses revues. Elle est marraine d'une école primaire à Mamoridou dans la préfecture de Beyla
8 juillet 2022 5 08 /07 /juillet /2022 15:23

 

Le journaliste Marcel Detiège m'autorise à mettre cette lettre dqns mon blog. J'adhère à son point de vue pacifiste.

Lettre de Marcel Detiège à Amélie Nothomb

 

Bruxelles, le 1 mai 2022

 

Madame l’Académicienne,

 

J’ai lu votre article dans Le Soir. Il ne me met pas en accord avec vous. Le jeune gouvernement belliciste d’Ukraine aurait dû, comme votre père l’Ambassadeur le fit, au Congo, négocier.

Il aurait dû composer, - on compose avec le Mai-, afin d’éviter la destruction de son pays, la ruine de ses industries, la misère de ses concitoyens, chassés de leur toit, jetés à bas de leur lit, et qui se pressent sur les routes de l’exil, où l’on est plus malheureux encore que chez soi.

Et je ne parle pas de l’essentiel, la mort des êtres chers, dont l’absence au monde rend celui-ci plus étranger et hostile qu’au jour de notre naissance.

Ces jeunes gens ont fait preuve d’inconscience, d’imprévoyance, d’un orgueil insoutenable, et au nom de quoi ?

Du patriotisme.

Mais le patriotisme, ce n’est pas cela. Ce n’est pas mourir pour la patrie, c’est veiller à lui faire le moins de mal possible, c’est-à-dire le moins de mal possible, aux gens qui la constituent.

Aujourd’hui, le gouvernement ukrainien se dit prêt à discuter. Il me fait songer à ces gros fumeurs, qui cessent de fumer, quand leurs poumons sont carbonisés.

Et ce sont ces écervelés, qui ont participé à la destruction de leur pays, que vous montrez en exemple ? Ils se sont jetés dans la guerre, parce que la paix est triste et ennuyeuse, tandis que la guerre est l’occasion de se divertir à la découverte des sensations fortes.

Pardonnez-moi ce ton véhément, c’est que si je vous aime bien, Madame, j’aime encore plus, comme disait l’évêque d’Hippone, la vérité.

Veuillez agréer, Madame l’Académicienne, l’expression de mes sentiments respectueux.

 

(signature)

Marcel Detiège

 

 

 

Photo d"un portrait magique du journaliste.

Quelques vers puisés dans la "malette"de Marcel Detiège qu'il m'envoie.

 

 

 

 

CONTENTION

en peu de mots

avec peu de moyens

en ne s’appuyant que

sur des objets simples

comme un miroir

...

il faut retrouver le verbe

guetter le battement de cœur

 

REGARD

c’est un papillon

blanc qui bat des ailes

 

c’est un oiseau qui

se niche dans le pli

d’un manteau de vertu

...

c’est une lampe allumée

c’est la trame

d’une silhouette d’eau

qui s’envole en fumée

...

c’est une vitre qui se brise

et s’émiette dans le vent

...

c’est l’œil ouvert

d’un masque grec

 

c’est le judas de l’âme

 

Partager cet article
Repost0

commentaires